• English

La constipation chez les jeunes à mobilité réduite : prévention et traitement

Juin 2012

Qu'est-ce que la constipation?

La constipation se définit par l'accumulation excessive de selles dans l'intestin.
Elle se manifeste par le passage de selles peu fréquentes et dures ou par une évacuation douloureuse et difficile.

Les manifestations de la constipation sont nombreuses :

  • Ballonnements
  • Gaz intestinaux
  • Inconfort
  • Douleur
  • Peur d'aller à la toilette
  • Alternance de selles dures et de selles liquides (diarrhées de débordement)
  • Il arrive que l'enfant s'échappe sans s'en appercevoir si le mécanisme de rétention des selles est inefficace.

Les moyens pour prévenir la constipation

Manger des fibres et boire beaucoup de liquides

  • La combinaison gagnante est de faire les deux changements en même temps.
  • Choisir des aliments riches en fibres (au moins 2 grammes de fibres par portion) et les introduire graduellement. Une augmentation trop rapide peut causer des maux de ventre ou gaz intestinaux.
  • Augmenter la consommation de liquides. Il n'est pas nécessaire de boire de grandes quantités d'eau à la fois. Le lait, le jus et les bouillons de soupe et autres liquides comptent aussi ! Offrir régulièrement à boire : ne pas attendre que l'enfant ait soif.
  • Consulter une nutritionniste pour plus d'idées et plus d'informations.

Les séances à la toilette

  • Environ 10 minutes après les repas, faire une séance de 10 minutes assis sur la toilette ou le siège d'aisance, même si votre jeune ne fait pas de selles. Ces séances peuvent être délaissées si la constipation est résolue. On reprend les séances obligatoires dès que les selles s'espacent à plus de 2 jours.

L'activité physique et le massage abdominal

  • Il est important d'encourager votre jeune à bouger et à varier ses positions ; consulter au besoin un physiothérapeute pour obtenir un programme de mobilisation.
  • Le massage abdominal peut être enseigné et aidera à la progression des selles vers la sortie.

En conclusion

  • Être patient et persévérant : changer une habitude prend au moins 4 semaines. Il faut parfois une année d'efforts pour atteindre une régularité et un confort intestinal.
  • Miser sur les réussites plutôt que les échecs. Un calendrier de suivi aide à voir les résultats à long terme.
  • Rappelez-vous les moyens clés :
    • Manger des fibres et boire des liquides
    • S'assoir à la toilette après les repas
    • Être actif
Notes

Rachel Brasseur-Picard, nutritionniste
Lucie Caron, infirmière
Sylvie D'Arcy, physiothérapeute et coordonnatrice clinique

Tiré du dépliant qui a été réalisé par le programme des maladies neuromusculaires

À propos de cette page
Mise à jour le 9 juin 2015
Créée le 16 janvier 2015
Signaler ou faire une remarque

Donnez pour qu'ils recoivent !

La Fondation Mélio s’est donné comme mission de permettre aux 5 000 enfants suivis au Centre de réadaptation Marie Enfant, ayant une déficience motrice et/ou de langage d’améliorer leur autonomie, en soutenant la recherche en réadaptation et en finançant la création, l’aménagement et le développement des services spécialisés du CRME.

514 723-8950

Nous contacter

514 374-1710

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

Centre de réadaptation Marie Enfant