• English

Lire à votre enfant dès son plus jeune âge, c’est important !

Novembre 2009

Lorsque vous prenez régulièrement quelques instants avec votre enfant pour regarder un livre et lui en faire la lecture, vous profitez non seulement d’un moment d’intimité privilégié avec lui, vous contribuez également à son éveil au monde environnant.

Comment ?

La lecture à voix haute, qu’il s’agisse de nommer l’image, décrire une scène ou de raconter une histoire :

  • Contribue au développement de l’attention auditive et de meilleures stratégies d’écoute.
  • Augmente le nombre et la variété de mots et de structures de phrases entendus par l’enfant.
  • Aide à l’apprentissage de la compréhension et de la réalisation de nouveaux mots de vocabulaire et élargit sa connaissance du monde.
  • Aide au développement de la mémoire et de l’attention.
  • Sensibilise l’enfant au langage écrit et lui permet de retirer du sens des images.

Par ailleurs, notre façon de raconter l’histoire, de nommer les images (ton de la voix, bruits ou gestes accompagnateurs) stimule l’imagination et l’intérêt de l’enfant et supporte une meilleure compréhension.

Évidemment, il faut adapter ce que l’on dit aux capacités de notre enfant. Notre façon de raconter sera différente selon le niveau de développement langagier qu’il présente. Ainsi, à celui qui a moins d’un an, on nommera les images tout en les pointant. On pourra aussi faire le bruit associé à l’objet, l’animal...

Notre enfant s’exprime déjà plus, fait de petites phrases ?
Nous décrirons les scènes à l’aide de phrases plus complètes, mais adaptées à ses capacités.Il faut aussi tenir compte du fait que certains enfants présentent des limitations dans d’autres sphères du développement, lesquelles pourront avoir un impact sur la qualité de l’expérience vécue. Cela peut être des difficultés au plan de la motricité fine ou du contrôle de la musculature liée à la parole, par exemple.

Quel livre choisir ?

Mon enfant s’intéresse à peine aux images...
Si c’est le cas, choisissez un livre ayant des images simples avec peu de détails et des couleurs vives qui attirent l’attention. Dans un premier temps, les images peuvent être des représentations réelles (photographies) ou être texturées, c’est-à-dire que certaines parties de l’image sont recouvertes de tissus qui évoquent des sensations tactiles diverses : rude, douce, sablée, ondulée, etc.

Par la suite, ce pourra être des dessins clairs d’objets ou d’actions de la vie de tous les jours. Les livres dits `sonores` sont aussi intéressants; en associant un bruit à un objet, ils stimulent et orientent l’attention de l’enfant.

Ce faisant, vous aiderez votre enfant à reconnaître un élément sur du matériel à deux dimensions et à bâtir son vocabulaire.

Votre enfant a des difficultés au plan moteur ou peu de contrôle salivaire? Privilégiez les livres pour le bain, lesquels sont plastifiés ou les livres cartonnés qui se manipulent mieux, se nettoient plus facilement et possèdent en général beaucoup d’attrait visuel.

Il fait de petits commentaires...
Privilégiez alors les livres imagés un peu plus complexes qui mettent l’objet ou l’action dans un contexte familier qui nous permet de décrire l’image : ex : la fille joue au ballon; le lapin se promène etc.

Il existe différentes catégories de livres. Certains livres traitent des thèmes connus de l’enfant tels l’horaire de la journée, les activités à la maison ou abordent un thème, un concept précis comme les animaux, les couleurs, les nombres. D’autres mettent en vedette un ou des personnages qui vivent des aventures. Dans certains cas, ceux-ci peuvent être déjà connus de votre enfant par le biais de la télévision ou d’un film. En général, ces livres racontent une petite histoire dont la trame possède une séquence simple facile à suivre et à comprendre par l’enfant.

Éventuellement, selon ses capacités, vous aurez l’opportunité de lui lire des livres plus complexes et riches en évènements, faisant de plus en plus appel à l’imaginaire.

Un livre intéresse votre enfant ?
N’hésitez pas à le lui lire autant de fois qu’il le désire ! Cela l’aidera à intégrer les notions qu’il contient et stimulera d’autant son intérêt envers la lecture.

Surtout, ne privez pas votre enfant de ces quelques moments de lecture partagés en votre compagnie.

Il y a tant à gagner !

Remerciements

Line St-Laurent,
Orthophoniste
École Jean-Piaget.

À propos de cette page
Mise à jour le 9 juin 2015
Créée le 19 janvier 2015
Signaler ou faire une remarque

Donnez pour qu'ils recoivent !

La Fondation Mélio s’est donné comme mission de permettre aux 5 000 enfants suivis au Centre de réadaptation Marie Enfant, ayant une déficience motrice et/ou de langage d’améliorer leur autonomie, en soutenant la recherche en réadaptation et en finançant la création, l’aménagement et le développement des services spécialisés du CRME.

514 723-8950

Nous contacter

514 374-1710

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

Centre de réadaptation Marie Enfant