• English

Conditionnement physique et sports adaptés

Janvier 2010

L’activité physique et le sport font partie intégrante des moyens utilisés en réadaptation. Outre leurs bénéfices physiques, ils permettent de renforcer la confiance des jeunes et leurs habiletés sociales, pour une meilleure intégration dans la communauté.

Une partie des jeunes pourront entreprendre des activités régulières, mais, pour certains, un accompagnement sera nécessaire. L’équipe de réadaptation de votre enfant sera alors une aide précieuse pour identifier avec vous les ressources les plus adaptées. 

Les bienfaits de l’activité physique et du sport

L’activité physique et le sport permettent de renforcer différents aspects travaillés en réadaptation. Ils favorisent notamment :

  • l’intégration sociale des jeunes au sein de leur communauté;
  • l’acquisition d’une autonomie favorisant l’intégration dans la société;
  • le tissage de liens sociaux et d’amitiés avec des jeunes ayant des intérêts communs;
  • le développement de la force et des habilités physiques et motrices, qui augmentent l’efficacité du jeune dans toutes les autres activités de son quotidien;
  • l’acquisition d’un équilibre occupationnel aidant les jeunes à surmonter leur situation de handicap ou leurs difficultés;
  • la consolidation de l’estime de soi et de la confiance en ses capacités, par l’atteinte d’objectifs personnels;
  • le sentiment d’accomplissement et de bien-être;
  • le défoulement, c’est-à-dire la libération d’un trop-plein d’émotions;
  • la coordination oculo-manuelle, l’attention et la concentration, le développement des fonctions exécutives (organisation et planification);
  • la prévention des déformations articulaires qui peuvent entraîner des douleurs;
  • l’enrichissement de la communication et du langage, puisque l’enfant est amené à formuler des demandes et à utiliser le vocabulaire appris;
  • la production claire de la parole par le développement du tonus du tronc, du support et du contrôle respiratoire;
  • la compréhension du tour de rôle;
  • le développement de stratégies de communication : attirer l’attention, soutenir son message par des gestes, répéter ou reformuler en cas de mauvaise compréhension, etc.

Par opposition, l’inactivité peut entraîner une diminution de la force et de l’endurance ainsi qu’une augmentation des raideurs musculaires et de la fatigue.

Pour les enfants d’âge scolaire ayant déjà fait de nombreuses heures de thérapie individuelle, la participation à une activité physique en groupe est souvent perçue particulièrement positivement. 

Ressources adaptées

La condition de certains enfants nécessite la recherche de sports ou de loisirs adaptés c’est-à-dire modifiés dans leur mode de pratique, leurs règlements ou leurs équipements pour s’adapter aux limites de ceux qui le pratiquent.

Pour commencer, la famille doit faire le point sur les goûts du jeune et sur ses capacités, afin de choisir le secteur d’activité et d’identifier l’accompagnement ou l’organisation spécifique nécessaires (transport par exemple).

Ceci fait, la famille et le jeune peuvent consulter l’éducatrice spécialisée de l’équipe de réadaptation de leur enfant, le coordonnateur clinique du programme ou tout autre thérapeute de l’équipe. Ils les aideront à identifier les ressources de leur secteur, les conseilleront dans leur choix et identifieront si des moyens particuliers doivent être mis en place.

Pour information, un bottin de ressources est disponible aux deux entrées principales du Centre de Réadaptation Marie Enfant et dans les cliniques externes (au sous-sol de l’établissement).
Il est également disponible sur le site Internet:  Bottin des ressources CRME.

Accompagnement et aides financières

Différentes formes d’accompagnement et d’aides financières sont offertes aux parents :

  • Les éducatrices du CRME peuvent offrir un soutien ponctuel afin de s’assurer que votre enfant s’intègre bien sans son activité. Elles peuvent donner d’éventuelles recommandations sur des adaptations particulières qui lui seraient nécessaires. L’intervention d’un physiothérapeute ou d’un ergothérapeute connaissant l’enfant pourrait également permettre d’identifier certains besoins et de recommander des ajustements à l’environnement ou au milieu.
  • Dans certains cas, la fondation Enfants en tête peut assumer une partie voire la totalité des coûts des activités offertes au centre Régina Assumpta.
  • AlterGo offre des programmes d’accompagnement.
  • Certaines fondations comme Le choix du président peuvent être sollicitées pour un soutien financier, par exemple pour vous aider à prendre en charge le coût d’un accompagnateur de votre choix. Les professionnels du centre de réadaptation où est suivi votre enfant pourront vous orienter et vous aider, le cas échéant, à présenter un dossier de demande.

Pour en savoir plus

  • AlterGo : association regroupant près de 85 organismes ou services de loisirs municipaux de la région de Montréal ayant une préoccupation pour le loisir des personnes handicapées.
  • Centre Viomax : organisme situé à Montréal, offrant une vaste programmation d’activités physiques adaptées aux besoins des personnes physiquement handicapées. Viomax est le seul point de service dans la région métropolitaine à disposer d’une salle de conditionnement physique entièrement accessible pour les personnes en fauteuil roulant et les personnes à mobilité réduite.
  • Association québécoise de sports pour paralytiques cérébraux : association mettant en place des programmes d’activités adaptées à la condition des personnes atteintes de paralysie cérébrale ou de déficiences équivalentes.
  • Association québécoise des sports en fauteuil roulant : organisme ayant pour mission de coordonner et de favoriser l’accès des personnes ayant une limitation physique à la pratique sportive en fauteuil roulant, à tous les niveaux de performance.
  • Association des camps du Québec (ACQ) : association regroupant les organismes qui offrent un programme de camp de vacances, de camp de jour ou de classe nature.

Remerciements

Nous remercions madame Sylvie Thibault, ainsi que toute l’équipe du programme de Déficit moteur cérébral, pour leur étroite collaboration à la production de cette capsule. 

À propos de cette page
Mise à jour le 9 juin 2015
Créée le 19 janvier 2015
Signaler ou faire une remarque

Donnez pour qu'ils recoivent !

La Fondation Mélio s’est donné comme mission de permettre aux 5 000 enfants suivis au Centre de réadaptation Marie Enfant, ayant une déficience motrice et/ou de langage d’améliorer leur autonomie, en soutenant la recherche en réadaptation et en finançant la création, l’aménagement et le développement des services spécialisés du CRME.

514 723-8950

Nous contacter

514 374-1710

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

Centre de réadaptation Marie Enfant