• English

Lésion du plexus brachial

Juin - Juillet 2011

Lorsque mon enfant est né, on a remarqué qu'un de ses bras ne bougeait pas, ou presque pas. Les médecins m'ont dit qu'il avait une lésion du plexus brachial. J'aimerais en savoir plus sur cette condition.

Quels sont les types de lésions?

Paralysie supérieure

Elle est aussi connue sous le nom de paralysie haute ou paralysie de d’Erb.

On observe que l'épaule ne bouge pas, le bras est gardé le long du corps, le poignet, souvent plié, bouge peu ou pas. Par contre, les doigts bougent normalement. Les racines nerveuses C5, C6 et parfois C7 sont touchées. Cette forme est la plus fréquente.

Paralysie basse

Elle est aussi connue sous le nom de paralysie de Klumpke.

On observe que l’épaule bouge bien mais il y a peu ou pas de mouvements au niveau du poignet et des doigts. Les racines nerveuses C8 et T1 sont touchées. Parfois, la racine nerveuse C7 peut aussi être atteinte. Dans ce cas, le coude aussi a de la difficulté à s’étendre.

Lésion complète ou paralysie totale

On observe que toutes les parties du membre supérieur ne bougent peu ou pas du tout. Toutes les racines nerveuses sont touchées, soit C5, C6, C7, C8, et T1.

Lorsqu’une lésion du plexus brachial est observée à la naissance, il n’est pas possible de prédire l’amélioration des mouvements du membre supérieur. C’est-à-dire qu’une atteinte sévère peut très bien s’améliorer et laisser peu de problèmes à long terme. En effet, 75 à 90% des enfants avec une atteinte du plexus brachial à la naissance récupéreront d’eux-mêmes en quelques semaines ou quelques mois.

Comment est déterminée la sévérité de la lésion?

Plusieurs facteurs influencent la sévérité de la lésion:

  • Le nombre de racines nerveuses atteintes:
    Par exemple, si 4 racines nerveuses sont touchées, il y aura davantage de muscles qui ne fonctionneront pas que si seulement 2 racines nerveuses sont atteintes.
  • Le type de lésion:
    De la moins sévère à la plus sévère :
    • L’étirement ou l’écrasement de la racine nerveuse s’améliore habituellement rapidement, soit avant l’âge de 3 mois.
    • Le déchirement ou la rupture, partielle ou complète, de la racine nerveuse. À ce moment, elle doit repousser lentement jusqu’aux muscles.
    • L’arrachement survient lorsque la racine nerveuse est arrachée complètement de la moelle épinière. À ce moment, il n’y a alors presque jamais de récupération des mouvements.

La sévérité de la lésion sera déterminée par un examen des thérapeutes et des médecins spécialistes et, parfois, à la suite d’une investigation médicale à l’aide de tests spécifiques qui seront demandés par le médecin spécialiste.

Qui peut aider mon enfant ?

À Montréal, il existe une clinique surspécialisée du plexus brachial, conduite par une équipe interdisciplinaire, composée de différents médecins spécialistes.

  • Physiatrie (Dr. Julie Dubé)
  • Plastie (Dr. Patricia Egerszegi)
  • Orthopédie (Dr. Chantal Janelle, Dr. Constantin Stanciu)
  • et de professionnels de la santé dans les domaines suivants :
    • Physiothérapie
    • Ergothérapie
    • Travail social
    • Psychologie
    • Éducation spécialisée.

Comme il s’agit d’une lésion nerveuse, il est primordial de consulter le plus rapidement possible, car certains traitements doivent se faire en bas âge pour assurer une meilleure récupération des mouvements. Une référence à la clinique du plexus brachial peut être faite par un médecin ou un professionnel de la santé qui connaît votre enfant.

À propos de cette page
Mise à jour le 9 juin 2015
Créée le 16 janvier 2015
Signaler ou faire une remarque

Donnez pour qu'ils recoivent !

La Fondation Mélio s’est donné comme mission de permettre aux 5 000 enfants suivis au Centre de réadaptation Marie Enfant, ayant une déficience motrice et/ou de langage d’améliorer leur autonomie, en soutenant la recherche en réadaptation et en finançant la création, l’aménagement et le développement des services spécialisés du CRME.

514 723-8950

Nous contacter

514 374-1710

Légal

© 2006-2014 CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

Centre de réadaptation Marie Enfant